15 sept. 2010

Linkin Park - A Thousand Suns : naissance d'un boys band...

À ceux qui ont descendu Minutes to Midnight, j'ai vivement répondu que Linkin Park était en constante évolution et que chaque album du groupe faisait partie d'un projet global. Les ambiances variaient dans un perpétuel souci de progression et de changement, et ce jusque dans les paroles, sans jamais passer à côté de l'essentiel : la qualité des compositions et du son. La majorité des groupes, par facilité, aurait choisi de s'enfermer dans le style du premier album, Hybrid Theory, mais LP n'a jamais cédé à la tentation. Enfin... jusqu'à récemment.

L'année dernière, Linkin Park signait New Divide, la chanson du film Transformer 2. Un déchet commercial sur lequel on ne s'arrêtera pas plus longtemps. Mais, cette année, le groupe californien signe... son arrêt de mort. La pochette épurée aurait pu être le reflet d'un travail plus doux, d'un album pur qui ne garderait que l'essence du son. Mais non. L'intégralité de A Thousand Suns est une catastrophe. La question qui revient à la fin de chacune des quinze chansons est : est-ce que c'est une blague ? Si c'en est une, elle est vraiment mauvaise. Jamais je n'ai ressenti une telle déception musicale. Au revoir guitares redoutables, batterie musclée et voix claire et puissante : bonjour claviers (synthés des années 1990), boîte à rythme et voix modifiée. Musicalement, c'est de la soupe, c'est vide, c'est pathétique. On pourrait aisément croire que LP n'est pas derrière ce ramassis de sonorités électro-pop et hip-hop horrifiantes. On ne peut se raccrocher à rien, même pas au talent de Chester qui ne ressort jamais. Tout est mauvais.

J'ai assisté à deux merveilleux concerts du groupe à Bercy, en 2007 et 2008. Un pressentiment m'a convaincue de ne pas prendre de place pour leur passage dans cette même salle cette année. Et je ne regrette pas. Ce quatrième album est pire que ce que je croyais. Le constat est dur, et ça fait mal de l'écrire : c'est un désastre. Linkin Park est mort, vive Linkin Park (2000-2007) !


Même visuellement, c'est nul. La preuve :

14 commentaires:

B a dit…

Visuellement pour être honnête vaut mieux aller regarder de ce côté là ;) http://www.youtube.com/watch?v=gpJRet6Jfks

Anonyme a dit…

Vraiment vous y allez trop fort. C'est probablement un des meilleurs albums que j'ai entendu cette année. Linkin Park est en évolution alors délaisser le coté agressif et commun d'autrefois pour de la nouveauté.

Anonyme a dit…

C'est un album éponyme. Un nouveau style vrai, pur, et authentique. Ce n'est pas l'éternel son de Linkin Park, ils sont sortis de leur terrain maintenant trop connu, pour se lancer dans une aventure musicale excelllente, étonnante, et vraiment brillante.

C'est un groupe mature maintenant et non un groupe dédiés à des foules d'ados. Donc non à votre commentaire trop planté sur les origines du groupes.

michel a dit…

vous avez raison.rip linkin park.pour faire ca falait changer de nom.gossip park ou royco park.j'ai paye pour cette soupe.je suis degoute.on evolue d'accord,mais il n'y a plus que l'ombre d'une guitare,des boites a rythme??des melodies degoulinantes a souhait.et pour repondre a la musique pour ados j'ai 40 ans et evoluer ne veut pas forcement dire laisser son energie au placard.

Anonyme a dit…

Déjà ce planter sur la vidéo du clip (et mettre le trailer de MOH) et parler d'évolution puis descendre l'album, c'est à rien ni comprendre ...
Je suis un fan de LP depuis la première heure et pour moi, cet opus est des plus réussi!

L. a dit…

Je ne me suis pas "plantée". J'ai mis le trailer de Medal of Honor parce qu'il a été réalisé par Joe Hahn de... Linkin Park.
Si vous aviez bien lu mon article, vous auriez compris que je suis une fan de la première heure, que j'aime l'idée qu'ils évoluent mais là... non. Changer de style oui, mais il faut le faire bien. Sans comparer avec leurs débuts, la production est catastrophique.

Anonyme a dit…

moi je suis une fan de la première heure aussi, l'album est un peu surprenant au début, surtout the catalyst, j'ai eu beaucoup de mal a m'y faire, mais maintenant j'adore! un gros coup de poker très réussi, il fallait oser changer de style, et ils le font parfaitement, je pense que vous allez vite en besogne, prenez le temps et réécoutez le pour y capter les subtilités!

ganon182@gmail.com a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Sam a dit…

Non mais je suis completement daccord, cet album, c'est une blague, ya 4 chansons completements bidons dedans, le reste, c'est des interludes de 1 min 30!

Anonyme a dit…

Une honte............. Rien de plus !!!!!!!
Je suis bien content du peu d'album vendus ( seulement 241 000 aux US la première semaine et 70 000 la seconde, ça fait peu pour un pays qui habituellement fait exploser les ventes de ce groupe )

Anonyme a dit…

ce n'est pas une évolution. ce n'est pas un regression. ce n'est même plus vraiment linkin park, tellement c'en est loin.
c'est juste un album excellent, qui se dévoile peu à peu; mais qui bientot marquera un succès. une espèce de grosse musique de 40mn, tout simplement géniale.

Yann a dit…

Moi J'aime cette album et je suis un fan de la première heure !!! LP ne cesse d'évoluer la faciliter aurait été de rester dans le bon vieux genre Mais c'est plus sa la musique !!! mais cela n’empêche que chacun à son point de vu et le miens est que c'est une album INNOVANT !!

Anonyme a dit…

Personellement, je suis d'accord. Dépenser 20€ pour à chaque fois passer à une autre chanson en espérant un petit air de Hybrid Theory ou de Meteora. J'aurai du acheter Justin Bieber à la place.

Anonyme a dit…

Linkin Park est un groupe en évolution, on aime ou on aime pas, personnellement je suis un fan de la première heure du groupe, j'ai eu beaucoup de mal a la première écoute de cet album, depuis je l'écoute en boucle, "the catalyst" est simplement épique voir la meilleur chanson éléctro rock de l'année, perso aucun autre groupe n'a fait mieux dans cette catégorie en 2010, quand au autres chansons elles sont toutes d'un bon niveau les interludes serves parfaitement de transition, "waiting for the end", "iridescent" et "when they come for me" sortent du lot, et pour avoir vu le groupe a bercy le 25 octobre dernier, je confirme sa en jette, même en live ce fut une performance et un triomphe ce qui prouve que les fans de lp on sus s'adapter pour la plupart a ce changement de cap, l'album de l'année a mon gout!

Enregistrer un commentaire