13 juin 2009

Justesse Parfaite


2002. Sorti de The Outer Marker, premier album de Just Jack. Seulement, The Sreets se met en tête de faire la même chose avec Original Pirate Material. Dommage. Let's Push Things Foward a raison de Paradise (Lost & Found).
Ma foi, si le premier s'est juste fait écraser, le deuxième Overtones a réussi. Réussi à sortir, réussi à se faire écouter, réussi à séduire. Tant mieux!!! Ce musicien produit juste son son. Un juste mélange de pop, black music et arrangements électroniques. Juste parfait, on s'ennuie jamais! Sa voix a l'accent anglais, son style a la peau noire et blanche, sa créativité n'a pas de fin... Jack ne se gène pas! Il arrange ses chansons à sa guise. De toute façon il a pas de contrainte...il fait tout, seul. Sachant ça, le nom fait tout de suite sens. Et le talent se comprend.
Overtones, porté par les singles Writer's Block et Starz In Their Eyes dévoile un talentueux et imaginatif Street Talkeur. C'est peut être grâce à ce deuxième bijoux qu'on s'est mis à écouter et apprécier le premier. Aujourd'hui, il sort son troisième, All Night Cinema. Autant vous dire qu'on attend que de se le passer en boucle et découvrir, pourquoi pas, de nouvelles perles. Sans doute même.

PS : Merci Nova pour cette découverte. Encore une.


Deux perles du premier The Outer Marker



Et trois du deuxième Overtones




4 commentaires:

Oscar a dit…

je kiff trop heartburn !
vraiment sereine cette chanson

Marie a dit…

yeaaaahh! en attendant d'écouter l'album en entier je vous conseille une petite visite sur son myspace où quelques uns des nouveaux morceaux y sont... jetez vous dessus c'est une pure merveille :)

Anonyme a dit…

Tout à fait d'accord avec vous, Heartburn une pure merveille du premier album!
A écouter et re-écouter: Starz in their eyes, can't you see, Goth in the Disco, Disco Friends
Arthuro

Anonyme a dit…

cette chanson me donne des frissons ... sublime.

Enregistrer un commentaire